Retrouvez dans cet article les nouveautés de la semaine en :

1. Livre de Poche

2. J’ai Lu

 

…Bonne lecture…

 

#livredePoche

  • 18 lunes (sublimes créatures tome 3 de Kami Garcia et Margareth Stohl

Je pensais que rien ne me surprendrait plus. Jamais. Que Lena et moi avions connu le pire, survécu à l’impossible. Mais ces derniers temps, notre bonne vieille bourgade de Gatlin est en proie à une série de fléaux dignes de l’Apocalypse. Il y a aussi ces cauchemars et ces visions étranges qui ne cessent de me hanter. Et toutes ces choses que j’oublie, ces moments où je ne me reconnais plus moi-même. La malédiction de la lune, les Enchanteurs des Ténèbres, la Garde Suprême : quelle est ma place, à moi, dans tout cela ?

Le troisième tome de la série promet une nouvelle année de rêves et de cauchemars pour Lena et Ethan.

  • après l’orgie de Jean-Michel Olivier

« Je suis née à Shanghai, par accident. Ma mère était ouvreuse au Lotus bleu, un cinéma permanent du quartier de Pudong. » Ainsi commence l’étrange confession de Ming, chinoise de vingt-cinq ans. Au psy qui l’interroge, elle raconte son enfance en Asie, son adoption par un couple d’Américains puis son éducation en Suisse. Sa carrière de mannequin. La violence des images. Ses joies et ses blessures. Son désir d’échapper au spectacle. Quels crimes a-t-elle commis ? Pourquoi ce besoin impérieux d’avouer ? Une fois la fête finie, les plaisirs épuisés, le monde parcouru en tous sens, reste une question cruciale : que faire après l’orgie ?

  • chroniques de la dérive douce de Dany Laferrière

Un jeune homme du Sud arrive dans une ville du Nord. On le voit dériver dans les rues d’un monde si neuf. Par petites touches singulières, il tente de savoir où il se trouve.

Si L’Énigme du retour (prix Médicis 2009) était le roman du retour à Port-au-Prince de Dany Laferrière, Chronique de la dérive douce relate son arrivée à Montréal, à l’âge de 23 ans. C’est lumineux, poignant, triste et drôle comme la vie. Grégoire Leménager, Le Nouvel Observateur.

  • En toute confiance d’Ann Rule

Mariés depuis une quinzaine d’années, Danny et Joanne Lindstrom veulent un enfant. En vain. Ces échecs répétés mettent à mal leur couple. Dans l’espoir de raviver la magie des premiers jours de leur amour, ils décident de partir camper sur la côte Ouest des Etats-Unis, et de randonner dans la chaîne des Cascades. L’escapade romantique va vite tourner au cauchemar. Danny disparaît dans des circonstances mystérieuses. Joanne seule, livrée à elle-même, perdue dans une nature hostile, n’a pas le choix : pour s’en sortir, pour survivre, elle doit accepter l’aide de Duane Demich, un autre randonneur, qui lui propose de la guider jusqu’à la ville la plus proche et semble bien connaître la forêt et ses dangers.

Par l’auteur d’Un tueur si proche ou d’Une petite fille trop gâtée, un thriller plus angoissant que jamais, une histoire de survie agonisante.

  • L’été de toutes les peurs de Mary jane Clark

Quand Janie, sept ans, et sa nourrice disparaissent en plein jour dans une banlieue résidentielle de New York, toute l’Amérique est en émoi. Et pour cause : Janie n’est autre que la fille unique d’Eliza Blake, la célèbre présentatrice de Key News, la chaîne de télévision la plus regardée du pays. Les suspects sont nombreux : la fille de la nourrice, qui s’est volatilisée depuis l’enlèvement ? un pédophile récidiviste aperçu le même jour non loin de chez Eliza ? une femme psychologiquement perturbée, persuadée que Janie est sa fille ?… Le FBI piétine. Et le temps presse. À moins qu’il ne soit trop tard… Une demande de rançon n’aurait-elle pas déjà dû être envoyée ?

  • La loi du sang de Deborah Crombie

Londres, Brick Lane, dans l’East End. Hier le quartier le plus mal famé, avec ses marginaux et ses trafics, aujourd’hui le plus branché, avec ses restaurants indiens, ses marchés vintage, ses galeries d’avant-garde. Mariée à Naz Malik, un avocat d’origine pakistanaise, Sandra Giles est une artiste qui a su se faire un nom dans cette communauté métissée. Et quand elle disparaît mystérieusement, ceux qui la connaissent ne peuvent croire qu’elle a délibérément abandonné Charlotte, sa petite fille de trois ans, et son époux adorés. Quand Naz, un temps suspecté, disparaît à son tour, l’affaire prend un autre tour. Gemma Jones et son compagnon Duncan Kincaid vont se retrouver au cœur d’une enquête où se mêlent réseaux de prostitutions, trafic de drogue et travail au noir.

  • La promesse d’Odessa de Natacha de rosnay

« Elle s’appelait Zinaïda. Une jeune fille bourgeoise au tempérament de feu, née à Saint-Pétersbourg, dans la Russie des tsars. Ce livre est son parcours sentimental, tiraillé entre raison et passion, avec pour toile de fond un pays au bord de la révolution. A la fin de sa vie, dans la maison familiale d’Odessa, au bord de la mer Noire, Zinaïda a demandé à son arrière-arrière-petite-fille d’écrire un jour son histoire. Ma grand-mère, Natacha de Rosnay, a tenu cette promesse. » T. d. R. Natacha de Rosnay nous offre ici son unique roman.

Une promesse d’évasion parfaite pour l’été !

  • Le 10ème anniversaire de James patterson et maxime Paetro

La cérémonie de mariage du sergent Lindsay Boxer n’est bientôt plus qu’un lointain souvenir lorsqu’elle est appelée pour enquêter sur une affaire sordide : une adolescente a été retrouvée mourante sur la voie publique, et le bébé qu’elle venait de mettre au monde a disparu. La jeune fille dit ne se souvenir de rien, mais elle semble pourtant cacher de lourds secrets… Pendant ce temps, Yuki Castellano, l’assistante du procureur, gère le procès le plus important de sa carrière : une femme accusée d’avoir tué son mari devant leurs deux jeunes enfants. Yuki veut convaincre les jurés de sa culpabilité, tandis que Lindsay découvre des preuves susceptibles de l’innocenter. Il lui faut choisir : doit-elle faire confiance à sa meilleure amie, ou suivre son instinct ? Rythme implacable, émotions fortes, de nouvelles aventures du Women’s Murder Club qui se révèlent plus étourdissantes que jamais.

  • Le mode soleil d’Albert Espinosa

Le monde Soleil est un univers formidable qu’Albert Espinosa a voulu partager. De quatorze à vingt-quatre ans, il a vécu à l’hôpital entouré d’adolescents de son âge, tous atteints d’un cancer. Ensemble, ces êtres Soleil, comme il les appelle, ont essayé de mener une vie normale et d’être solidaires les uns avec les autres pour lutter contre la maladie. Donner un sens à la vie. Croire en l’amitié, en nos rêves, pour qu’ils deviennent réalité. Être capables d’accueillir ces êtres Soleil chaleureux et rassurants qui nous apprennent à nous aimer chaque jour tels que nous sommes. Telles sont les leçons à tirer de ce monde généreux et tendre.

  • Le saboteur de Clive Cussier

1907. Le raccourci des Cascades, une voie express vitale reliant San Francisco et le nord des États-Unis, subit une succession de sabotages. Impuissante devant ces attaques qui compromettent l’avancée des travaux et l’avenir de la ligne, la compagnie de chemins de fer fait appel à l’agence de détectives Van Dorn. Cette dernière envoie sur place son meilleur agent : Isaac Bell. Le défi est de taille, car celui qui recrute des hommes de main dans les saloons et parmi les marginaux, avant de les faire disparaître, brouille les pistes et semble insaisissable. Que cherche-t-il ? Est-ce un anarchiste ? Ou un esprit pervers aux projets machiavéliques ? De New York à Boston en passant par San Francisco, Bell sillonne le pays pour traquer le Saboteur. Bientôt, l’agent devra rassembler tout son talent, non seulement pour sauver la Southern Pacific… mais pour en réchapper.

  • Meurtre dans le boudoir de Frédéric Lenormand

Alors qu’il est sur le point de faire paraître ses Lettres philosophiques anglaises, écrit subversif qu’il nie avoir écrit, Voltaire s’empêtre à nouveau dans des crimes qu’il n’a pas commis. Un assassin s’en prend à des hommes d’importance, de préférence en aimable compagnie, et les élimine suivant des mises en scène inspirées d’ouvrages licencieux. Soucieux d’amadouer le lieutenant de police Hérault, voici Voltaire contraint de hanter les maisons de passe, les librairies clandestines et les bureaux de la censure sur les traces d’un illuminé qui qui semble s’être pris de haine pour les libertins. L’aide du bon abbé Linant et de la brillante Émilie du Châtelet ne sera pas de trop pour tenter de garder en vie l’esprit le plus pétulant de son siècle. La baronne meurt à cinq heures, premier volet de la série « Voltaire mène l’enquête », a reçu les prix Historia, Arsène Lupin et le prix du Zinc.

  • Orchidée fixe de Serge Bramly

« Il avançait dans l’air brûlant de cet après-midi de mai, en bras de chemise, son échiquier sous le coude, selon une trajectoire dont la courbe allait infléchir son destin, modifier le nôtre, et le mien par ricochet, sans doute pour longtemps, je n’ose dire pour toujours. Marcel Duchamp, son mouchoir sur la tête, descendant la route sablonneuse de la plage d’Aïn Sebaa, c’est à mes yeux la scène pivot, l’instant fondateur. Il y était. Quelques marches encore. J’en arrive presque à me figurer son expression, sur le seuil, lorsqu’il a écarté le rideau de perles de l’Éden. » S. B.

Avec subtilité, Serge Bramly recrée une époque et cherche à assembler les pièces d’un puzzle fascinant. Le résultat donne un roman lumineux sur le hasard des rencontres et les aléas de l’existence. Alexandre Fillon, Lire.

Aragon a écrit Henri Matisse, roman. Cet excellent livre pourrait donc s’intituler « Marcel Duchamp, roman »… . Philippe Dagen, Le Monde des livres.

  • Salam Ouessant d’azouz Begag

Mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête de ce père divorcé pour emmener à Ouessant, contre leur gré, deux gamines qui fantasment sur le soleil algérien ? Dans sa vie, il est passé à côté de pas mal de choses : le Lyon de son enfance, son pays « d’avant », un amour de jeunesse, son ex-femme, et maintenant peut-être même ses adorables pestes de filles… Leur arrivée à Ouessant sous une pluie battante n’augure rien de bon. Mais il faut toujours compter sur la magie des îles… Débordant d’émotion, de tendresse, de drôlerie, le roman d’Azouz Begag, l’auteur du Gone de Chaâba, mêle à la mélancolie du gris de l’océan les accents ensoleillés de ses deux jeunes héroïnes dont la gouaille algéro-lyonnaise va s’avérer contagieuse.

  • Sous la manche de Gilles Petel

Il y avait longtemps, trop longtemps sans doute, qu’il n’avait éprouvé un intérêt aussi vif pour un meurtre. Il lui semblait soudain retrouver cette curiosité d’enfant qui l’avait conduit tant d’années auparavant à entrer dans la police. Il aimait les énigmes. Un crime n’était rien d’autre qu’une succession de questions. Comment ? Pourquoi ? Qui ? G. P.

Roland Desfeuillères doit enquêter sur le meurtre de John Burny, un agent immobilier écossais, assassiné à bord du train qui le conduisait de Londres à Paris. Tout semble opposer les deux hommes hormis une vague ressemblance physique. Lors de son investigation dans la capitale anglaise secouée par la crise financière, le lieutenant français va être amené à s’interroger sur sa propre existence.

Gilles Pétel dévide son écheveau narratif faussement inoffensif avec une maestria qui ne se dément jamais. Livres Hebdo.

  • tous sans exception d’Anna Quindlen

Mary Beth Latham a tout pour être heureuse. Elle a construit sa vie autour de sa famille et veille au bien-être de chacun de ses membres. Quand l’un de ses fils paraît sombrer dans la dépression, c’est tout naturellement qu’elle se consacre à lui, sans avoir conscience de l’imminence d’une tout autre tragédie. Car le petit monde de Mary Beth va brutalement basculer… À travers ce bouleversant portrait de femme, Anna Quindlen évoque à la fois la culpabilité, le deuil, la détermination et notre capacité à trouver la force d’affronter nos peurs les plus intimes. Tous sans exception est une courageuse ode à la vie et un poignant testament d’amour.

 

#J’aiLu

  • l’insoumise de Martine Desèvres

En France, sous le règne de François Ier, l’orpheline Raphaëlle Aslet est initiée très jeune à l’art de l’orfèvrerie. A 18 ans, elle excelle dans la création de joyaux originaux. Résolue à vivre de son art, elle se rend à Paris afin d’y exercer ses talents. Mais revers et infortunes l’attendent dans une ville où elle doit affronter la misogynie et le rejet de toute une corporation.

  • confession d’un barjo de Philippe Kindred Dick

Jack Isidore, le barjo, est un naïf perdu dans l’imaginaire. Fay Hume, sa soeur, est une femme intelligente, séduisante et foncièrement égoïste, mariée à Charley Hume, buveur de bière. Fay oriente son attention vers Nathan Anteil, intellectuel marié et étudiant en droit. L’existence de ces quatre personnages s’enchevêtre alors en une véritable critique de la raison pratique, version USA 1972.

  • testo Junkie de Beatriz preciado

Journal de bord de 236 jours d’intoxication volontaire à base de testostérone synthétique et réflexion sur le désir, la transsexualité, le pouvoir de la politique du droit et de l’industrie pharmaceutique sur la sexualité, la différence sexuelle et la perception des genres, etc.

  • Mon abécédaire spirituel de Brigitte fossey

Une anthologie de textes, citations et pensées spirituels d’une grande variété et de tous horizons (Socrate, Thérèse d’Avila, le dalaï-lama, Claudel, Gibran, Thoreau, Krishnamurti, l’abbé Pierre, Emerson, Hugo, Lao-Tseu, Rilke, Cocteau…), compilée par cette actrice qui a toujours eu une véritable inclination pour la spiritualité.

  • La troisième porte de Lincoln Child

Porter Stone fait appel à Jeremy Logan, spécialiste des phénomènes paranormaux, pour l’aider à trouver la légendaire couronne de Narmer, le plus grand trésor de l’Egypte antique. Pour cela, l’équipe engagée doit franchir un marais entre Egypte et Soudan. Une série d’accidents inexplicables va réveiller la peur d’une ancienne malédiction activée par la destruction du sceau de la 3e porte.

  • Traque fatale d’Allison Brennan

Il y a douze ans, dans la région du Montana, Miranda et une amie sont kidnappées par un psychopathe. Après les avoir torturées et violées, l’agresseur les relâche dans les bois pour les chasser comme du gibier. Seule Miranda en réchappe.

  • Les roses rouges du passé de Julie Garwood

Le marquis de Lyonwood s’est amouraché de Christina Bennett. Celle-ci ne peut succomber à son amour, au risque de devoir lui révéler son secret…

  • Un été merveilleux de Mary McNear
  • Les anges gardiens de Kristina Ohlsson

L’inspecteur Frederika Bergman vient à peine d’accoucher mais ne supporte pas de rester inactive. Lorsque le corps décapité d’une jeune femme est découvert dans une forêt proche de Stockholm, elle en profite pour aider son équipe. Les policiers remontent la piste d’une vieille femme murée dans son silence tandis que Frederika découvre que le nom du père de son bébé apparaît en lien avec l’affaire.

  • La duchesse aux pieds nus de Suzanne enoch

Fille illégitime, Sophia White n’a qu’un seul prétendant, un pasteur désirant sauver son âme. Aussi, lorsqu’elle est invitée dans la propriété d’Adam Baswich, elle est déterminée à profiter de l’occasion pour capturer le coeur du séduisant duc.

  • La quête de Malory de Nora roberts

Habitantes d’une petite ville de Pennsylvanie, Malory, Dana et Zoé doivent retrouver trois clés permettant de libérer les âmes de trois déesses emprisonnées dans un coffre de cristal. Un couple énigmatique qui occupe une immense demeure dans une forêt voisine, leur donne vingt-huit jours et une énigme : pour Malory, il lui faut trouver beauté, vérité et courage.

  • Sous le soleil de grèce de Barbara Cartland

Au nom des intérêts financiers, une jeune fille anglaise de l’ère victorienne est obligée d’épouser un duc, certes richissime, mais également noceur et volage…

  • L’espion de la couronne de Celeste bradley

Agatha Cunningham part à Londres à la recherche de son frère James. Elle prétend être mariée. Quand les dames de la bonne société demandent à rencontrer son époux, Agatha engage pour jouer ce rôle un ramoneur qui se révèle être Simon Montague Raine. Ce dernier est membre du même groupe d’espions que James.

  • Ardeurs tropicales d’Amy J. fetzer

Recueil de trois nouvelles érotiques qui mettent chacune en scène une jeune femme secourue par un marin viril et dévoué, sous le soleil des tropiques.

  • Si vous aimez jouer de Sylvia day

Maria Winter est jeune, belle et veuve pour la seconde fois. La police du roi rêve de la voir pendue, mais elle est trop maligne pour se faire arrêter, alors ils relâchent Christopher St. John, le plus beau et le plus dangereux pirate d’Angleterre pour qu’il la séduise et la perde.

 

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités