Retrouvez dans cet article les sorties de la semaine en :

  1. Pocket

…Bonne lecture…

#Pocket

  • Le châle de cachemire de rosie Thomas
  • Les enfants du pêcheur Tomes 1 et 2 de Karine Miller
  • L’arcane sans nom de Pierre Bordage
  • Tais-toi et meurs d’Alain Manbanckou

Fraîchement débarqué de son Congo natal sous un faux nom, Julien Makambo est accueilli à Paris par Pedro, figure de proue du milieu congolais et roi de la « sape », qui prend le jeune Candide sous son aile. Entre petites magouilles et combines souterraines, les affaires tournent à Château-Rouge et Julien mène la belle vie… jusqu’à ce maudit vendredi 13, ou il se retrouve mêlé malgré lui à la défenestration d’une jeune femme.
En lingala, Makambo signifie « les ennuis ». Et face aux ennuis, une seule règle ici : Tais-toi et meurs.

« Goncourisé pour l’ensemble de son oeuvre, voilà [Alain Mabanckou] au polar, invariablement excellent. Une galerie de portraits incroyables. Un régal ! »Le Point

« L’auteur [a] l’art et la manière de nous tenir en haleine tout en nous apprenant beaucoup sur la vie de la « communauté » africaine à Paris. »L’Humanité

  • La planète des singes de Pierre Boule
  • Séléné de Barbara Wood
  • L’enfant du premier matin de Nicolas Etienne d’orves
  • Samedi 14 de Jean-bernard Pouy

Maxime s’était rangé des voitures et retiré à la campagne, pour cultiver son bout de jardin, et faire pousser quelques légumes et autres plantes moins légales mais tout aussi utiles.
Bref, pour se la couler douce après une dure vie de labeur.
Et voilà que, sous prétexte que les Kowa, ses gentils petits vieux de voisins, sont les parents du nouveau ministre de l’Intérieur, les CRS viennent lui chatouiller les orteils et piétiner son potager.
Mais on ne réveille pas impunément un ancien terroriste à la retraite ! Surtout un vendredi 13

  • L’impératrice des sept collines de Kate Quinn
  • La grande combe d’Eric Le Nabour
  • L’Odyssée du Karma de Clarck K. Darlton Scheer
  • Le manuscrit Chancellor de Robert Ludlum
  • Si, Signore ! de San Antonio

Un agent secret se fait voler une mallette noire contenant des documents ultra-sensibles à l’aéroport de Catane. Tous les services secrets du monde envoient leurs hommes pour récupérer les papiers, dont notre San-Antonio national et Béru pour la France.
Les voilà catapultés en Sicile : spaghettis, belles femmes de noir vêtu dans des villages reculés, Fiat 500, mafia, borsalinos et gros flingues au programme…

  • Maman les petits bateaux de San Antonio

 

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités