prédateurs

Ce qu’il raconte…

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les soldats, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un homme a été retrouvé pendu à un croc de boucherie, la tête remplacée par celle d’un bélier. Le lieutenant Frewin de la police militaire en est convaincu : c’est l’œuvre d’un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu’il inflige. malgré le déclenchement de l’offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l’horreur. Frewin oriente alors son enquête vers la 3ème section de la compagnie Raven, des durs qui forment un cercle très spécial…

Mon avis sur tout… Ou presque tout…

J’ai préféré le précédent Chattam mais uniquement au vu du lieu du déroulement de l’intrigue. Elle se passe en pleine guerre et de ce fait, je me suis un peu ennuyée sur les descriptifs des scènes de batailles… peut-être est-ce dû à mon esprit féminin… Cela étant dit, l’intrigue en elle-même est très bien menée et on ne s’attend pas du tout du tout du tout à ce que le meurtrier… ou la meurtrière… ou à moins que ce soit bien un meurtrier… ou bien une meurtrière…. enfin… le ou la coupable soit celui-la.. ou celle-ci… Bref, je vous laisse le découvrir si vous aimez les bonnes intrigues.
Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités