22 11 63

Ce qu’il raconte…

Imaginez que vous puissiez remonter le temps, changer le cours de l’Histoire. Le 22 novembre 1963, le Président Kennedy était assassiné à Dallas. A moins que…

Jake Epping, professeur d’anglais à Lisbon Falls, n’a pas pu refuser la requête d’un ami mourant : empêcher l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Une fissure dans le temps va l’entraîner en 1958, à l’époque d’elvis et de KFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d’un dégénéré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d’une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jack.

Avec une extraordinaire énergie créatrice, Stephen King revisite au travers d’un suspens vertigineux l’Amérique du baby boom, des happy days et du rock’n’roll.

Mon avis sur tout… Ou presque tout…

Ce pavé de 1044 pages est une pure merveille, un pur bonheur. Stephen King, que je n’avais jamais lu, m’a emmenée dans son histoire, m’a fait vivre l’Histoire aux côtés de Jake Epping et de sa douce Sadie qui le rejoindra au cours du roman. Cette merveilleuse rencontre, cette heureuse histoire… Mais comme dirait les Rita Mitsouko… les histoires d’amour finissent mal, en général…. Mais ça ne pouvait pas finir comme ça. J’en envie de vous en dire plus sur leur histoire, mais je ne peux pas. Tout ce que je peux vous dire c’est de lire ce roman, lisez-le, lisez-le !

Jake va en effet trouver une brèche pour remonter le temps et va se retrouver en 1958, il va donc lui rester 5 ans pour sauver Kennedy… et les autres ! Mais, il va se rendre compte que changer le cours du temps, peut, peut-être, avoir cet effet que l’on appelle papillon aujourd’hui et avoir des conséquences désastreuses (ou pas) en 2011, année où il y vit réellement. La seule façon de le savoir, c’est y revenir une fois sa tâche accomplie.

Il n’y a aucun temps mort, c’est un roman passionnant, rempli d’espoir, d’histoire, d’amour, d’imagination.
Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités