insigne du boiteux

Ce qu’il raconte…

Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs jeunes fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, «retraité» de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or, la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…

Mon avis sur tout… ou presque tout…

C’est un livre intéressant qui m’a permis de découvrir un thriller français. Je tiens d’ailleurs à le remercier tout particulièrement et chaleureusement pour notre collaboration. Ce roman est bien écrit et ne s’éparpille pas en personnages. On se laisse également porter par l’intrigue même si je dois l’avouer, j’ai pu trouver une ou deux longueurs… mais qui ne gâche rien à l’ensemble. Il paraît que #ThierryBerlanda s’essaie sur d’autres catégories de livres : à tester pour comparer.

Publicités