Bonjour à toutes et à tous !

En ce jour de 13 janvier de l’an 2015, j’inaugure mon partenariat tout nouveau tout beau avec les #EditionsBeaudelaire que je remercie pour leur confiance.

Chaque mardi paraîtra un « dossier de presse » consacré à un livre de cette maison d’édition.

J’espère que vous apprécierez cette nouvelle rubrique autant que j’ai plaisir à vous la faire découvrir

3…2…1…. c’est parti !

************

wonder mum

Les Éditions Baudelaire inaugurent une nouvelle collection, radicalement différente de leur ligne éditoriale habituelle. « L’étincelle ». Dans le nom déjà, tout est dit. Cette petite étincelle qui fait jaillir de grands projets, qui initie le changement, la mutation. L’étincelle, c’est l’édition traditionnelle, le compte d’éditeur, la voie classique. Une voie classique pour des textes qui ne le sont pas.

Je vous fais découvrir cette semaine « Wonder Mum en a ras la cape » de Serena Giuliano Laktaf

Wonder Mum en a ras la cape ou le livre d’une maman (mais pas que) trentenaire, un poil névrosée, qui a décidé d’aborder la maternité avec humour et auto-dérision. Parce que, non, ce n’est pas QUE du bonheur, et qu’il y en a marre de devoir dire le contraire sous prétexte qu’il faut assurer le renouvellement de la population. Parce que tous les parents sont sur le même bateau : celui où on porte des cernes en guise de IT accessoire. Et parce que du coup, pour éviter le naufrage, il va falloir essayer d’en rire.

La mère parfaite n’existe pas, ni le père parfait d’ailleurs et ça c’est clairement la faute des enfants parfaits. Ah non, c’est vrai, ils n’existent pas non plus…

Mamans, papas, grands-parents : ce livre nous permettra de déculpabiliser un peu. À l’heure où il faudrait être irréprochable dans tous les domaines, il est bon de se dire que ce n’est pas si grave si l’on n’y arrive pas toujours ! Quant à toi, personne sans enfant, être chanceux de ton état, cet ouvrage te décidera peut-être à sauter le pas… ou pas.

Des pensées, des VDM (vie de mère Ndr.), des mots d’enfants, des moments de solitude et de honte suprêmes, le tout saupoudré d’un voile de tendresse : Serena nous livre ce mélange explosif sans jamais en faire des tonnes.

Au fil des pages…

  • Chérie j’ai trouvé ce que je vais faire avec les petits cet après-midi. Je vais les amener dans les bois. Et les laisser là-bas ? Bonne idée ! Mais vérifie bien
    qu’ils n’aient ni pain ni cailloux avec eux hein. Pas d’erreur de débutant surtout.
  • STOP ! STOP ! Tu te calmes touuuuu d’suite on saute pas sur le lit ! Méeeeuh c’est mon lit je fais ce que je veux !! allezviens avec moi regarde c’est rigolo ! NON ! ça suffit, tu descends maintenant mamôn !! Tss quel rabat-joie.
  • Suggestion d’épreuve pour Koh-Lanta : centre commercial avec enfant en bas âge, un samedi. Toute perte de l’enfant ou tentative de suicide du parent entraînera une disqualification. Celui qui remporte l’épreuve gagne tout notre respect ainsi que le totem d’immunité (soit un contraceptif au choix gratuit à vie).
  • Tu sens que la maternité t’a bouffé quand, de bon matin, tu commences à chercher les étoiles avec cette connasse de Dora.
  • Bonne nuit mon petit coeur, je t’aime.
    Bonne nuiii mamôooon cheu t’aime moi, passske t’es zontiiiiiille et que tes sourcils y sont jouli.
    L’enfant ou l’art du compliment original.
  • Tu pensais savoir compter jusqu’à 7 ? Attends d’avoir à préparer un biberon avec ses dosettes de lait à 3 heures du mat’.
  • À chaque fois que je déjeune sans mes enfants, vraiment, je me dis qu’en voyant mon repas, Dukan aurait envie de se suicider aux yaourts périmés 0%.
  • « T’es belle maman d’amour, donne-moi du choucoulà, et t’es zontille. » Ou l’art de placer un message subliminal. Fort, très fort.
  • Ma chérie, tu sais, quand tu me dis qu’on doit être vachement à l’écoute de leurs besoins ? Et bien là, vraisemblablement,il a eu vachement besoin de s’hydrater la peau avec ta crème à cinquante balles. Garde la pêche !

La Quatrième de couverture

Le livre d’une mère imparfaite, avec deux enfants parfaits…OU PRESQUE. Si tu es une mère imparfaite, allaitante ou pas, que tu portes en poussette, en écharpe ou à dos de chameau, que tu cuisines pour tes enfants ou que tu ne jures que par les petits pots, que tu aies aimé être enceinte ou détesté le ventre rond, si tu as envie de faire du mal à Dora, que parfois tu te sens dépassée, que tu as un peu d’humour et beaucoup de second degré ce livre devrait te parler ! Tu es un papa ? il se peut qu’il t’intéresse aussi, et quant à toi, personne sans enfant, être chanceux de ton état, cet ouvrage te décidera peut-être à sauter le pas… OU PAS !

Un mot sur l’auteur : Serena GIULIANO LAKTAF, résidant à METZ en Lorraine

Serena est une maman, certes, mais aussi une femme, une chef d’entreprise, une amie, une épouse, une fille, une soeur, une meuf sympa (enfin presque toujours !)… En fait, c’est une trentenaire comme il y en a beaucoup, qui essaye de concilier tout ce joli monde dans sa tête, sans complètement la perdre ! Et puis Serena c’est aussi une bloggeuse qui, forte de plus de 30 000 suiveurs sur sa page Facebook, est déjà très présente sur les réseaux sociaux. Gageons qu’avec cet ouvrage, son nom sera sur toutes les lèvres…

La blogosphère s’en est déjà emparée…

  • Voilà ZE livre à lire d’une traite et à relire même 5 minutes pour se mettre la pêche le matin. Le livre de Serena, sera bientôt remboursé par la sécu !

– Familydeal

  • Alors si t’es une maman qui déchire (non pas comme celle qui croit que si elle loue une belle voiture ça va changer sa life), une vraie (…) tu peux lire le livre de Serena. (…) Un livre, un vrai qui va te faire rigoler toute seule, qui va te faire lire des passages à ton mari, qui va même te faire pleurer (et pas que de rire).

– J’adore mes enfants mais

  • Comme un blog, comme une page FB. Mais mieux qu’un blog et qu’une page FB. Le best of de ses anecdotes. Des extraits de vie qui amènent du rire, des larmes, des périnées qui lâchent, de la musculation des zygomatiques. (Attention, ne pas lire en mangeant des radis, j’ai failli mourir étouffée.) Des passages déjà lus, d’autres inédits, mais dans lesquels n’importe quelle wonder mum imparfaite se retrouvera et pourra se dire, le sourire incrusté jusqu’aux oreilles, qu’elle n’est pas toute seule. Et ça, ça fait du bien.

– Chut ! Maman bavarde !

  • j’ai eu la chance de le lire en avant-première et que une fois que j’ai arrêté d’être trop jalouse je me suis franchement
    bien marrée.

– La maman des petits pois

  • Le coup de coeur du moment!

– Allo Maman dodo

  • Entre blog et statuts Fb, ce livre est bourré d’humour, de repartie terrible.

– Môman imparfaite

  • une belle découverte […] piquante, drôle et juste.

– La grande machin(e) pas totalement en équilibre

Publicités