Retrouvez  les sorties de la semaine en  :

1. Pocket

2. 10-18

 

…Bonne lecture…

 

#Pocket

  • Premier appel du paradis de Mitch Albom

Cela s’est passé dans le petit village de Coldwater, au bord du lac Michigan, mais cela aurait pu arriver n’importe ou ailleurs. Des appels téléphoniques en provenance de personnes décédées. Le plus souvent, des mots de réconfort pour les proches, un mari, un parent, un enfant. Une ligne directe avec le ciel ? Un miracle pour les croyants, une supercherie pour les autres. Sully Harding, qui vient de perdre sa femme, n’y croit pas. Il est bien décidé à démasquer l’imposteur. Mais tout le monde n’est pas prêt à raccrocher…

  • le semeur d’alphabets de Jean Anglade
  • Attentif, concentré, libre de Daniel Coleman

Stressé, soumis à un déluge continuel d’informations, nous n’arrivons plus à nous concentrer. Or les récentes recherches sur le cerveau prouvent qu’il est indispensable de pouvoir se focaliser (sur soi, sur les autres et sur le monde) pour être plus efficace, mais aussi plus heureux.
Dans cet ouvrage révolutionnaire, Daniel Goleman montre comment entraîner son cerveau à demeurer attentif, de la même façon qu’on entretient ses muscles par une gymnastique adéquate.
La clé la plus inattendue, et pourtant décisive, du succès

  • La vieille dame qui ne voulait pas mourir avant de l’avoir refait de Margot D. Marguerite

Depuis qu’une mystérieuse « bande de vieux » exécute un à un leurs lieutenants, Zampierri et Stan-le-Slave, barons de la pègre, se perdent en conjectures. Aussi bizarre que cela puisse paraître, il semblerait qu’une vieille dame veuille leur peau.
Cette femme, c’est Pauline Verdi – quelques décennies au compteur, passées pour la plupart dans le militantisme armé. Espagne, Indochine, Algérie, elle a été de toutes les luttes antifascistes et anti-impérialistes. Et si elle réactive aujourd’hui ses anciens réseaux, c’est pour une raison bien personnelle : la famille. Et la vengeance…

  • Ecrit en lettres de sang de Sharon Bolton

Londres, 31 août au soir. Le jour anniversaire du premier crime de Jack L’Éventreur, Lacey Flint, jeune policière, découvre une femme lacérée de coups de couteau. Quelques heures plus tard, une journaliste reçoit une étrange lettre anonyme rappelant celles qu’envoyait le célèbre tueur londonien aux journaux…
Bientôt, les meurtres s’enchaînent et le doute n’est plus permis : plus de cent ans après la disparition du monstre, l’histoire se répète. Et, tandis que l’enquête avance, des pans du passé de Lacey ressurgissent, la liant inexorablement au tueur.
Au point de devenir très rapidement la principale suspecte…

  • Mon pire ennemi est sous mon chapeau de Laurent Benegui

Laurent vient de perdre son prestigieux poste de chercheur en génétique. Direction le chômage. En plus, son médecin lui a diagnostiqué une forte hypertension artérielle. Bienvenue dans la quarantaine ! Heureusement, il y a Juliette : drôle, belle, intelligente… et de vingt ans sa cadette. Pour ne pas la perdre, Laurent décide de lui mentir et se lance dans des larcins de proximité en attendant de retrouver du travail : vol de télé, trafic de Vélib’… qui vont vite l’entraîner sur le chemin du grand banditisme. Mais bandit, c’est comme tout, ça s’apprend

  • Une pomme oubliée de Jean Anglade

« Nom de gueux ! » jure Mathilde à longueur de journée. Contre qui, contre quoi ? Ultime habitante d’un hameau d’Auvergne, il ne lui reste que ses chèvres, ses poules et son chat à qui faire la causette. Sans oublier le facteur, quand il passe.
Mais Mathilde ne renonce à rien : ni à l’espoir de voir son village repeuplé, ni à celui de retrouver son ingrat de fils parti en ville sans jamais plus donner de nouvelles.
Illusion de la vie, des derniers jours comptés.
Mathilde qui vit encore et qu’on a déjà oubliée…

  • Etre parent en pleine conscience de Jon et Myla Kabat-Zinn

Et si la pleine conscience permettait de découvrir une tout autre manière d’être parent ?
Dans ce livre très personnel, Jon et Myla Kabat-Zinn nous expliquent comment nous affranchir de nos peurs et de nos désirs afin d’être plus disponibles pour nos enfants, de la naissance à l’adolescence et au-delà, mais aussi afin de les rencontrer vraiment, tels qu’ils sont, et non tels que l’on voudrait qu’ils soient.
Un guide pour découvrir comment la pleine conscience peut favoriser la croissance de nos enfants et développer des relations plus saines et plus heureuses

  • La fin du monde a du retard de J.M. Erre

Plus on est de fous, moins on rit, a décrété Julius, 1 mètre 51, en ce jour du centenaire de la clinique psychiatrique Saint-Charles, dont il est l’un des plus légitimes patients. Pas l’heure de rire, non, car l’humanité est menacée par le terrible complot d’une société secrète, et Julius, qui a tout compris, a décidé de sauver le monde. Mais pourquoi Alice, 25 ans, internée après 2 h 23 de mariage et coupable – présumée – de 262 meurtres, l’accompagne-t-elle dans sa croisade ? Un amour fou, peut-être…

  • L’autre cet infini de Pauline Bebe et Catherine Bensaid

Comment se font les rencontres ? Que faire de la stérilité dans un couple ? Que signifie avoir un véritable ami ? Quelle place donner à la sexualité ? Comment lier ensemble amour et fécondité ?
La psychanalyste Catherine Bensaid et Pauline Bebe, la première femme en France à avoir été nommée rabbin, dialoguent ici pour nous montrer comment le bonheur de vivre implique l’art difficile, et toujours à réinventer, de s’ouvrir à l’autre. Un livre qui invite à porter sur la vie un regard inspiré et lumineux.

  • Voyage au pays de l’amour de Jacques Salomé

Jacques Salomé est psychosociologue et spécialiste de la communication. À travers ses nombreux ouvrages, il nous donne des conseils simples et concrets pour des échanges plus riches et harmonieux.

Il y a en chacun de nous une aspiration profonde à aimer, à être aimé, et à construire une relation sur le long terme. Mais comment faire ? Comment mieux comprendre l’autre ? Comment surmonter nos peurs ?
Avec son inimitable talent, Jacques Salomé explore la rencontre amoureuse à travers les pièges et les questionnements des couples et nous livre par la même occasion le fruit d’une vie consacrée à retrouver les chemins de l’amour authentique

 

#10-18

  • La pomme d’or de Rocamadour de Jean-Pierre Alaux
  • Volt d’Alan Heathcock

À Krafton, bourgade imaginaire de l’Amérique profonde aux allures bibliques, les âmes éclopées pullulent et les châtiments pleuvent : fils maquillant les crimes de leurs pères, fermier malchanceux mué en bête de foire, adolescents cinglés. Entre meurtres et chagrins, on rêve de fuite, et surtout de rédemption. Comme Helen, shérif adepte de la chevrotine et de la chasse au diable… Éblouissants de noirceur et d’humanité, ces huit récits à l’écriture claire, puissante, ont la beauté âpre des paysages désolés.

  •  Le mystère du labyrinthe de Robert Van Gulik
  • La mesure de la dérive d’Alexander Maksik

Sur l’île grecque de Santorin, Jacqueline, une jeune émigrée libérienne, s’accroche coûte que coûte à la vie, grâce aux quelques restes qu’elle trouve sur la plage à la nuit tombée. Sa solitude, c’est l’exil, le ventre vide, la résistance quotidienne et la peur d’être arrêtée. C’est aussi un passé qui tient dans un sac à dos ; et pour toute compagnie, la voix lancinante d’une mère qui ne cesse de rappeler cette vie qu’il a fallu fuir…

  • L’insatiable homme-araignée de Pedro Juan Gutierrez

Écrivain marié, le nouveau héros de Gutierrez est à l’image de son auteur : assoiffé, inclassable et explosif ! Naviguant à la Havane entre crasse, misère et touffeur, il nous emporte par de courtes chroniques dans une faune sonore et brûlante, engluée par le quotidien, les rapports de force et le mauvais rhum… Une vie dont il faut savoir voler les instants de grâce sur le corps des femmes, avidement

  •  La femme à la clé de Vonne Von der Meer

« Femme, 59 ans, d’apparence maternelle, hanches larges, voix agréable, vient vous border et vous faire la lecture avant que vous vous endormiez. Discrétion assurée. Intentions sexuelles totalement exclues. »

Voilà l’annonce que rédige Nettie avec humour et détermination, lorsque la recherche d’un travail devient inévitable. Sans expérience professionnelle à faire valoir, elle choisit de vivre de sa passion en devenant lectrice à domicile. Ce projet inattendu aux retombées surprenantes lui redonne goût à la vie. Malgré elle, Nettie devient la confidente, l’amie, donne et reçoit affection et tendresse. La Femme à la clé, véritable hommage à la lecture nous plonge dans un univers délicat et poétique en capturant les joies simples de l’existence.

 

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités