415ROezHcBL._AA160_

Ce qu’il raconte…

À Londres, soir du 31 août. En regagnant sa voiture, la jeune policière Lacey Flint découvre une femme lacérée de coups de couteau, qui finira par mourir dans ses bras. Quelques heures plus tard, une journaliste reçoit une étrange lettre anonyme rappelant celles qu’envoyait Jack l’Éventreur aux journaux… Lorsqu’un deuxième meurtre a lieu, les ressemblances ne font plus aucun doute pour Lacey : l’assassin utilise le même mode opératoire et frappe les même jours de l’année que son maître à penser. Mais pourquoi s’acharner sur des mères au foyer sans lien entre elles ? Tandis que l’enquête avance, des pans du passé de Lacey refont surface et semblent la relier au tueur. Cela n’échappe pas au commandant Joesbury, qui exaspère la jeune femme au plus haut point, l’attire, et la soupçonne aussi…

Mon avis sur tout… ou presque tout…

Lorsque j’avais lu le résumé, l’histoire m’avait tout de suite plu. L’originalité de l’histoire est un plus mais j’ai été largement déçue par ce roman que j’ai trouvé très confus. L’autre plus de ce roman est la fin qu’on ne peut absolument pas deviner avant mais je n’ai pas accroché plus que ça. J’avais hâte de le finir pour passer à autre chose. Cependant, par curiosité, j’ai regardé à postériori les critiques des lecteurs qui ne sont pas mauvaises en général. Allez comprendre…

 

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités