Retrouvez  les sorties de la semaine en  :

1. Pocket

2. 10-18

 

…Bonne lecture…

 

#Pocket

  • Mon Amérique de Jim Fergus

Six années de périples par monts et par vaux à travers les États-Unis. Voici le récit de Jim Fergus. De la beauté grandiose et désolée des paysages de l’Utah aux terres sauvages du Nebraska, en passant par quelques savoureux récits de pêche à la mouche dans les rivières de l’Ouest, il évoque une Amérique à la fois mythique et terriblement concrète. Célébrant ainsi la nature, la pêche, la chasse, les animaux, sauvages ou domestiques, mais aussi l’amitié, la culture indienne ou encore la cuisine, il nous livre les secrets d’un véritable art de vivre.

  • Le nazi et le psychiatre de Jack El-Hai

Ils n’étaient pas des monstres, mais bien des hommes. Ils n’étaient pas atteints de démence, ils ont perpétré l’horreur en toute conscience. Pour être jugés lors du procès de Nuremberg, ils devaient d’abord être déclarés sains d’esprit.
Cette analyse revient à Douglas Kelley, jeune psychiatre américain. Parmi les hauts dignitaires nazis, il va longuement s’entretenir avec Hermann Göring. Bien plus longtemps que ne lui impose sa mission. Le mal a cela de terrible qu’il fascine. Et y noyer son regard, c’est lui ouvrir la porte…
L’historien Jack El-Hai s’est plongé dans les archives de ces analyses et entrevues. Une descente captivante dans les abîmes de l’humanité.

  • Petit dictionnaire amoureux du rugby de Daniel Herrero

R comme Rugby Club de Toulon
U comme Umaga Tana
G comme Grandes équipes
B comme Bouclier de Brennus
Y comme Y a une troisième mi-temps ?

Près de deux siècles après la naissance du jeu dans l’Angleterre victorienne, novices et initiés partagent désormais une culture, faite de règles officielles et officieuses, d’un langage, de rituels, d’un patrimoine et, plus important que tout, un esprit !
Ce dictionnaire vous invite amoureusement à pousser la porte du royaume.
Bienvenue en Ovalie !

  • Un avion sans elle de Michel Bussi
  • Le point de rencontre de Lucy Caldwell

C’est l’heure du départ. Ruth quitte son Irlande natale pour suivre son mari, Euan, envoyé en mission à Bahreïn. Une nouvelle vie qu’elle aborde avec enthousiasme.
Mais isolée avec sa petite fille, Anna, dans un ghetto pour expatriés, à la frontière de deux mondes, l’Occident et l’Orient, Ruth est ébranlée.
Un jour, elle fait la connaissance d’une étrange voisine, Nour, une adolescente, puis de Farid… Une rencontre qui va l’entraîner malgré elle dans une quête existentielle et sentimentale.

  • Fight for love de Katy Evans

Dans les gradins survoltés d’un match de boxe, Brooke, ancienne sprinteuse reconvertie dans la rééducation des sportifs, se demande ce qu’elle fait là. Jusqu’à ce que retentisse le gong du prochain combat. Apparaît alors Remington Tate, alias Riptide, le champion de la ligue. Un corps de dieu vivant, une boule d’animalité. Lorsque ce dernier lui adresse un clin d’oeil – à elle et à elle seule –, Brooke sait que, quoiqu’il arrive, elle lui appartiendra à jamais…

  • Vacances à l’anglaise de Mark Haddon

En froid avec sa soeur Angela depuis des années, Richard décide d’enterrer la hache de guerre, et l’invite à passer des vacances en compagnie de sa famille. L’intention est belle, mais la cohabitation s’annonce plus que délicate : quatre adultes qui ruminent de vieux griefs, trois ados et un enfant qui se connaissent à peine, coincés sous le même toit pendant une semaine au fin fond de la campagne galloise, ou la pluie ne s’arrête jamais et ou les téléphones ne passent pas… Cela risque de faire quelques étincelles…

  • Le siècle de sang : 1914/2014

Cet ouvrage revient sur les vingt conflits qui ont bouleversé le siècle écoulé, de 1914 ) 2014, en autant de chapitres rédigés par des historiens renommés et des grands reporters de L’Express, experts et témoins.
Des combats qui ont véritablement changé la face du monde, comme les deux guerres mondiales, bien entendu, mais également celles de Corée, du Viêtnam ou du Golfe, ou l’affrontement sino-japonais et l’invasion russe en Afghanistan.
Au croisement de l’Histoire et de l’actualité, ce livre permet d’apprendre le monde d’hier pour comprendre celui d’aujourd’hui.

  • De Gaulle tomes 1 et 2 de Max Gallo

De l’adolescent qui, en 1905, veut être officier au libérateur d’août 1944, en passant par le général de brigade qui lance un certain appel en juin 1940, à Londres, la vie de Charles de Gaulle est marquée par le sillon d’une volonté qui ne transige jamais. Il a la certitude de porter en lui un destin singulier. Mari aimant, père patient, sans oublier le héros exilé, condamné à mort par Vichy, esseulé, proscrit. Jusqu’à devenir le symbole de la Résistance et le plus illustre des Français.
Sous la plume vibrante de Max Gallo, le grand homme nous entraîne à ses côtés au coeur de l’Histoire de France du XXe siècle.

  • Petit dictionnaire amoureux de De Gaulle de Michel Tauriac

D comme Domrémy
E comme Écrire

G comme Grand-père
A comme Amis
U comme Unique
L comme Lettres
L comme Leclerc
E comme Ellesmere

Fasciné par la légende gaullienne depuis son adolescence, Michel Tauriac décrypte en profondeur l’intimité de son héros. Il mêle ses pas à ceux du mari, du père, du grand-père, de l’écrivain, de l’homme tout court en apportant maints détails savoureux négligés par la grande Histoire.

  • Ne lâche pas ma main de Michel Bussi
  • Love gamme d’Emma Chase

Drew Evans, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d’investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l’argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Jusqu’au jour ou une femme lui résiste… Kate est brillante, belle et ambitieuse… mais fiancée et inaccessible. Elle est aussi la nouvelle recrue du père de Drew dans l’entreprise familiale. S’engage alors une compétition professionnelle diabolique et pimentée. Ils vont jouer avec leurs sentiments, leurs corps, s’aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, ne serait-il pas malgré lui en train de tomber amoureux ?

  • Miss Alabama et ses petits secrets

Il est loin le temps ou Maggie représentait fièrement l’Alabama, au concours de Miss America. À 60 ans, fatiguée, elle pense avoir connu le meilleur de la vie et s’apprête à mettre fin à ses jours, sur la pointe des pieds, sans gêner personne. Seulement il fallait que Brenda téléphone à ce moment-là. Deux places pour un spectacle de derviches tourneurs, dans huit jours, ça ne se refuse pas… Pour faire plaisir à son amie, Maggie accepte de retarder l’échéance d’une semaine. Et ces quelques jours vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait…

  • Les couleurs de l’espoir de Julie Kibler

Voilà dix ans que Dorrie Curtis coiffe Isabelle McAllister. Si cette jeune mère célibataire s’est indéniablement rapprochée de sa vieille cliente, la proposition que lui fait cette dernière ne l’en étonne pas moins. Traverser tout le Sud des États-Unis en voiture, du Texas à Cincinnati, pour un mystérieux enterrement… À mesure que défilent les kilomètres, les confidences de Mlle McAllister réveilleront un passé enfoui – celui d’une jeune fille libre et amoureuse, du temps ou les différences de couleur et les carcans de la société contrariaient les passions les plus pures…

  • Les flingueurs de Patrice Duhamel Santamar

Le monde politique est féroce, sans pitié. Phrases assassines, plumes acérées, calembours passés à la postérité, campagnes électorales ratées, scandales d’État et autres face-à-face… Sous la forme d’un abécédaire, retrouvez dans ces pages les personnalités, les affaires et les combats les plus cruels. Ainsi que les grands duels, contemporains ou plus anciens, marqués par la violence verbale et psychologique.
Cette anthologie est l’occasion de mesurer combien l’idéologie, la dialectique et les grands débats de société ont aujourd’hui laissé le plus souvent la place à l’invective, à la formule toute faite, au jeu des petites phrases.
Dans cet ouvrage vous découvrirez, au choix, la comédie ou la tragédie du pouvoir.

  • De Gaulle Tomes 3 et 4 de Max Gallo

1946. Après la Libération, la désillusion. De Gaulle commence une longue traversée du désert, temps de solitude, d’amertume, de doute. De deuil quand Anne, sa fille, meurt en 1948. De recul aussi, lorsqu’il entame la rédaction de ses Mémoires.
Ce n’est qu’en 1958, à 68 ans, que le sauveur du 18 Juin reprend le flambeau et devient le premier président de la Ve République, jusqu’à la crise de mai 1968 dont son gouvernement va sortir ébranlé. Et le général de démissionner. Le 9 novembre 1970, il s’éteint à Colombey-les-Deux-Églises.
Sous la plume vibrante de Max Gallo, la deuxième moitié du XXe siècle prend vie et son histoire se confond avec celle d’un géant

  • Nymphéas noirs de Michel Bussi
  • N’oublier jamais de Michel Bussi

À Yport, parti courir sur la plus haute falaise d’Europe, Jamal a d’abord remarqué l’écharpe, rouge, accrochée à une clôture. Puis la femme, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Jamal lui tend l’écharpe comme on tend une bouée.
Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît le corps inerte de l’inconnue. À son cou, l’écharpe rouge.
Tout le monde pense qu’il l’a poussée. Il voulait simplement la sauver.
C’est la version de Jamal. Le croyez-vous ?

  • L’avocat, le nain et la princesse masquée de Paul Colize

Quand on est avocat, spécialiste des affaires de divorce, coucher avec ses clientes est rarement une bonne idée. En fait, c’est même interdit. Mais lorsqu’il s’agit de Nolwenn Blackwell, un des mannequins les plus en vue du moment, difficile de résister.
Hugues Tonnon s’est laissé tenter et mal lui en a pris. Au petit matin, deux flics viennent enfoncer le clou dans sa gueule de bois carabinée : Nolwenn a été assassinée. Et puisqu’il est le dernier à l’avoir vue vivante – et de près – il est le principal suspect. Pour l’inspecteur Witmeur, il ne fait même aucun doute qu’il est coupable. Le flic a une revanche à prendre sur le baveux depuis que sa séparation lui a coûté une paire de faux seins…

  • Calico Joe de John Grisham

Que s’est-il passé en 1973, durant le match de base-ball qui opposa les Mets à une petite équipe de l’Arkansas dont le lanceur prodige, « Calico Joe », venait de pulvériser tous les records ? Comment le rêve de milliers d’Américains s’est-il brisé net ?
Ce jour-là, Paul Tracey, âgé de onze ans, était dans les gradins, et c’est son père, Warren, qui affrontait à la batte le jeune « Calico Joe ». Les yeux rivés sur son idole et sur son propre père, ni lui ni personne n’aurait pu prévoir que ce lancer allait changer leur vie à jamais.
Trente ans plus tard, à l’annonce de la maladie de Warren, Paul décide qu’il est temps pour eux d’affronter la vérité. Et d’aller rechercher dans la petite ville de Calico la possibilité d’une rédemption.

  • Le beau monde d’Harriet Lane

Le beau monde, Frances Thorpe n’en fait pas partie. Secrétaire de rédaction pour un journal, elle regarde briller les gens de lettres et les artistes dans les articles qu’elle corrige. Jusqu’au jour ou elle croise sur sa route une voiture accidentée et recueille les derniers mots de la conductrice. La famille souhaite la rencontrer. Le mari de la victime n’est autre que Laurence Kyte, un grand écrivain. Ses enfants, Teddy et Polly, sont superbes. Frances les observe. Elle veut être comme eux, elle veut être avec eux. Elle veut être à leur place. À tout prix.

  • La porte du Messie de Philip Le Roy

Alors qu’il vient d’enterrer ses parents, Simon apprend qu’il a été adopté et que le secret de son identité est dissimulé dans un coffre à Jérusalem. Un coffre qu’il retrouve vide…
Son unique piste : reprendre les travaux de son père adoptif. Des recherches sur de très anciens manuscrits coraniques qui seraient liées, à ses origines et pourraient ébranler les fondements mêmes de l’Islam.
De Paris à Beyrouth en passant par Berlin, Simon mène une quête effrénée pour percer le mystère de sa naissance et d’une vérité supérieure, au risque de s’attirer les foudres de forces occultes extrêmement puissantes

  • Entre mes mains le bonheur se profile d’Agnès Martin-Lugand

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son coeur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

  • Tout l’amour de nos pères de Christian Signol

L’épopée des Marsac a débuté avec Pierre. Sous-officier aux armées du temps de la splendeur de Bonaparte, il a pu léguer à ses descendants le Grand Castel, une magnifique bâtisse posée sur une centaine d’hectares de terre, et il leur a confié le récit de sa vie.
Des écrits que, chacun à leur tour, ils décideront d’enrichir. Albine, sa fille, fera prospérer le domaine en y plantant des vignes. Aurélien, l’arrière-petit-fils, en assurera la pérennité. Et enfin Ludivine, de la quatrième génération, deviendra médecin, et reviendra dans son fief pour y soigner ses concitoyens.
Tous compléteront la trame des chroniques familiales ou se mêlent, s’embrassent et s’embrasent petite et grande histoires

  • La fin de l’été de Danielle Steel

La vie de Deanna ne tient plus vraiment ses promesses : mariée depuis vingt ans à Marc-Edouard, bel avocat français, elle se sent délaissée et se réfugie dans la peinture. Alors que sa fille et son mari sont en Europe, elle rencontre, sur une plage de San Francisco, Ben, directeur d’une grande galerie d’art. Le temps d’un été, Deanna retrouve des émotions qu’elle croyait perdues, jusqu’au jour ou la réalité la rattrape…

  • C’était en mai, un samedi de David Lelait

C’est un mois de mai comme tous les autres, entre les derniers froids et les premiers soleils. Comme tous les autres ? Sans doute pas.
Pour Sophie, réfugiée dans sa maison de Sologne après la découverte de l’infidélité de son mari, c’est le premier d’une nouvelle ère. Car Sophie a décidé de vivre.
Soudain, la sonnerie du téléphone retentit. « Bonjour… Je m’appelle Iolanda. Je vais mourir. » La voix est chaude, orientale ; le numéro, composé au hasard. Les deux femmes se confieront le temps d’une nuit qui sera sans doute la dernière pour l’une d’entre elles… une étoile… Dalida.

  • Au service surnaturel de sa majesté de Dan O’Malley

Lorsqu’elle reprend conscience dans un parc de Londres, entourée de cadavres d’hommes en costume portant des gants de latex, Myfanwy Thomas ne se souvient de rien. D’après la lettre qu’elle a trouvée dans sa poche, elle savait qu’elle allait perdre la mémoire et s’est laissé tous les indices nécessaires pour découvrir qui veut l’éliminer.
Elle rejoint ainsi la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais, la jeune femme, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, devra se frayer un chemin dans un univers semé d’embûches et lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables…

  • A la claire rivière de Katherine Webb

Depuis quelque temps, la vie de Zach part à vau-l’au. Son divorce, sa galerie d’art au bord de la faillite… En attendant des jours meilleurs, il décide de réaliser un vieux rêve : écrire la biographie du peintre Charles Aubrey.
Zach se rend alors à Blacknowle, car la légende familiale laisse entendre que la grand-mère aurait bien connu l’artiste, peu avant la guerre, lors de vacances dans ce petit village du Dorset perché sur une falaise, balayé par les vents. Et au fil de ses rencontres, il va y découvrir bien plus que l’histoire d’une vie et ses secrets…

  • L’anneau de Cassandra de Danielle Steel

1930. Adulée par son mari, le banquier berlinois Walmar von Gotthard, et par l’écrivain Dolff Sterne, Cassandra ne peut imaginer qu’elle vit la fin d’un monde. Ni que le malheur va s’abattre et la frapper droit au coeur, laissant Walmar seul pour élever leurs deux enfants, Ariana et Gerhard. Dix ans plus tard, alors que Walmar et Gerhard disparaissent à leur tour, victimes de la furie hitlérienne, Ariana se réfugie aux États-Unis – malade, désespérée, mais vivante. Avec un bijou ayant appartenu à Cassandra comme seul bagage…

  • Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

  • L’autre rivière du Bosphore de Theresa Revay

1918, la guerre se termine et les frontières se redessinent. Traversée par le Bosphore, Istanbul est déchirée entre Orient et Occident. Désormais aux mains des Alliés, la ville mythique devient plus que jamais un carrefour cosmopolite.
Leyla, jeune épouse d’un secrétaire du sultan, élevée selon les coutumes ancestrales, assiste impuissante au démantèlement de l’Empire ottoman. Mais la résistance s’organise.
En la rejoignant, Leyla va s’engager dans la plus belle et dangereuse des luttes : celle pour l’amour, l’indépendance et la liberté.

  • Seconde chance de Danielle Steel

  • Le pardon de Danielle Steel

Femme d’affaires reconnue, Olivia Grayson a consacré sa vie à faire de l’Usine, le petit magasin de meubles de ses parents, une puissante multinationale. Un succès obtenu au prix de grands sacrifices. Si elle n’a pas vu grandir ses quatre enfants, elle souhaite, depuis la mort brutale de son mari, rattraper le temps perdu. Chaque été, juste avant son anniversaire, Olivia les convie tous à deux somptueuses semaines de vacances, cette fois à bord d’un yacht. Mais Cassie, la petite dernière, refuse toujours les invitations. Le pardon ne s’achète pas…

 

#10-18

  •  Le chat qui donnait un coup de sifflet de Lilian Jackson-Braun

 

  • Seuls les vautours de Nicolas Zeimet

Un petit village de l’Utah en 1985, avant internet, la téléphonie mobile et les techniques modernes d’investigation scientifique. Shawna, une fillette de cinq ans, disparaît brutalement un matin. Tout le village se mobilise. Non seulement les quelques policiers du poste local mais aussi le médecin, un journaliste et bien sûr les enfants. Des enfants et des adolescents qui ont l’imagination fertile et qui racontent d’étranges histoires. En suivant les destins croisés d’une dizaine de personnages, l’enquête progresse, les haines et les attirances se cristallisent alors que des découvertes bien réelles mènent à des événements qu’on croyait définitivement sortis des mémoires. Certains, en tous cas, auraient bien voulu les oublier.

  • Dieu me déteste d’Hollis Seamon

New York, hôpital Hilltop. Richard sait qu’il ne fêtera pas ses dix-neuf ans, mais il a une furieuse envie de vivre ! Et d’embrasser Sylvie, la jolie fille de la 302… Contre la montre, le corps médical et sa famille toquée, ce Roméo casse-cou décide donc de flamber ses derniers rêves. Jusqu’à jouer son destin au poker, dans un des plus beaux bluffs jamais montés contre le sort… Ode explosive à l’adolescence et à l’amour, défiant la maladie et ses clichés, ce roman bouleversant offre une leçon d’humour ravageuse et une extraordinaire leçon de vie.

  • Le sceau du diable de Peter Tremayne

Irlande, an de grâce 671. Une délégation anglo-saxonne arrive à Cashel pour débattre des nouvelles règles religieuses de Rome avec une délégation irlandaise. L’abbé d’Imleach conduit la délégation irlandaise, très hostile aux nouvelles règles, tandis que dans la délégation anglo-saxonne se trouve le frère cadet d’Eadulf, Egric. Le Vénérable Favorinus, un observateur désigné par Rome, est également présent. Mais le débat devient rapidement venimeux et l’abbesse Dar Oma est nommée comme médiatrice entre les deux parties. Lorsque son corps est découvert battu à mort, l’animosité est à son comble : le chef Brehon Aillín accuse le jeune Egric et le Vénérable Favorinus affirme que le meurtrier est frère Madagan, le délégué de l’abbé d’Imleach. Pour endiguer l’effusion de colère et de sang, Fidelma doit faire le jour sur cette affaire. Mais y aurait-il derrière ce meurtre quelque chose de plus sinistre que des différents religieux ? Victimes et suspects se mélangent pour construire un écheveau de mystère plus complexe et sanglant que Fidelma et Eadulf n’en ont jamais rencontré

  • Schroder d’Amity Gaige

Son procès approche, il écrit à son ex-femme pour expliquer ses actes. Lui dire qu’il est un bon père, qu’il n’a jamais voulu enlever leur fille, Meadow. Que leur road-trip n’avait qu’un but : voler quelques heures de bonheur. Avant de déraper… forçant cet homme acculé à révéler ce qu’il avait tu pendant trente ans. Quels secrets cache son passé ? Qui est vraiment Erik Schroder ? Troublant, haletant, bouleversant. Avec une rare délicatesse, Amity Gaige offre une brillante méditation sur l’amour et la paternité, les lois du mensonge, et l’invention de soi.

  • Luke et Jon de Robert Williams

Duerdale, bourgade paumée dans la campagne anglaise. Luke, treize ans, petit génie de la peinture, les yeux vert émeraude, vient de perdre sa mère et emménage avec son père dans une bâtisse à demi en ruine située dans les collines. Tiraillé entre sa peine et le chagrin de son père qui ne jure plus que par le whisky, Luke se lie d’amitié avec Jon, un véritable ovni au look désuet doté d’une mémoire extraordinaire, et souffre-douleur de l’école. Ensemble, ces êtres en perdition vont apprendre lentement à se reconstruire. Un roman poétique et juste, sur la perte d’un être cher et la différence.

  • Abomination de Jonathan Holt

La marée charrie le corps d’une femme habillée en prêtre. Le cadavre échoue sur les marches d’une église de la Cité des Doges. L’ enquête criminelle est confiée au capitaine des carabiniers Katarina Tapo. Au même moment, Holly Boland, lieutenant de l’armée américaine, découvre des documents qui sommeillent dans les archives de la base militaire italienne ou elle est affectée. Les recherches des deux jeunes femmes convergent vers Carnivia, prodigieuse reconstitution virtuelle de Venise qui permet de naviguer en tout anonymat dans le dédale tortueux des canaux de la Sérénissime. Kat et Holly en sont convaincues : la clé de l’énigme se cache au coeur de ce mystérieux site Internet. Bienvenue dans les bas-fonds de Venise, ou se noue une conspiration à grande échelle impliquant officiers américains, hommes politiques italiens, hauts dignitaires de l’Église et membres de la mafia…

  • Une adolescence américaine de Joyce Maynard

1972, Joyce Maynard, dix-huit ans, témoigne de sa génération dans le New York Times. J.D. Salinger lui écrit. Chez lui, durant leur liaison orageuse, elle donne suite à cet article et raconte avec une désarmante maturité : la guerre du Vietnam, Woodstock, la télévision et la minijupe, l'(in)égalité des sexes, les prom nights – une jeunesse américaine, dans un monde en mutation. Mêlant mémoires, histoire culturelle et critique sociale, Joyce Maynard signe un document intime et universel, passionnant.

 

Bonne lecture

Tous les livres sur NousLisons.fr

Mes livres sur Babelio

Bibliotheque
Publicités