Retrouvez dans cet article les sorties de la semaine en :

  1. livre de poche

…Bonne lecture…

#Livredepoche

  • Chambre I (Hôtel tome 1) d’Emma Mars
 Annabelle, Elle pour les intimes, est étudiante le jour et escort girl la nuit. Lorsqu’elle rencontre le séduisant et richissime David Barlet, magnat de la presse, elle décide d’abandonner sa double vie pour devenir une épouse modèle. Mais avant elle doit accepter une dernière mission un peu spéciale : son ultime client n’est autre que Louis Barlet, le frère de David. Terrifiée à l’idée que l’homme de sa vie découvre son secret, Elle se voit contrainte de satisfaire le moindre désir de Louis, entre soumission et séduction. Sortira-t-elle indemne de ce jeu pervers ? Elle devra garder la tête froide même si son corps s’embrase… Entrez dans Chambre un, premier volet de la trilogie érotique française qui enflamme le monde entier.
  • Chambre II (Hôtel tome 2) d’Emma Mars

Après une année entière en communion ardente entre les murs de la chambre un de l’Hôtel des Charmes, Louis et Annabelle, surnommée Elle, sont rattrapés par la réalité. Louis est plongé dans une scandaleuse affaire de pornographie et les amoureux sont séparés. Pour vivre leur sulfureuse idylle, lettres érotiques et rendez-vous secrets sont des conditions sine qua non. Prête à tout pour innocenter son amant, Elle n’est pourtant pas préparée à ce qu’elle va découvrir en dénouant l’énigme à l’origine de la rivalité destructrice entre Louis et David, les deux frères Barlet. La jeune femme doit faire face aux travers les plus sombres de leur prestigieuse famille. Entre manipulations, mensonges et trahisons, ses découvertes mettront-elles en danger son amour pour Louis ? Le deuxième tome de la trilogie Hôtel dévoile les dessous d’un Paris décadent où la quête effrénée de la vérité et de l’hédonisme pourrait avoir des effets dévastateurs.

  • Chambre III (Hôtel tome 3) d’Emma Mars

Au lendemain de leur nuit de noces, Elle et Louis n’aspirent qu’à une chose : vivre pleinement leur amour passionnel et savourer leur bonheur, mais le calme est de courte durée. À la suite d’ennuis judiciaires, Louis est condamné à dix-huit mois d’emprisonnement. Leur intimité mise à mal, les deux amants sont contraints d’improviser de nouvelles façons de goûter au plaisir charnel afin de garder leur relation intacte. La lutte fratricide entre les frères Barlet et l’épais mystère autour d’Aurore viennent gâter ce qu’Elle a tant peiné à construire, mais elle est déterminée à révéler les terribles secrets et les non-dits de la famille à laquelle elle appartient désormais. Au risque de tout perdre… Après Chambre un et Chambre deux, la conclusion magistrale de la trilogie érotique française.

  • Enfants de dictateurs de Claude Quétel et Jean-Claude Brisard

Qu’ils s’appellent Svetlana, Edda, Carmen, Li Na, Zoia, Jean-Claude ou Bachar… leur point commun est d’avoir été – ou d’être – fils et filles de dictateurs. Acteurs involontaires d’un destin dont ils n’étaient pas maîtres, certains ont dû offrir leur innocence à un régime qui voyait en eux une continuité dynastique. D’autres furent mis en avant pour servir une propagande dogmatique, ou bien dissimulés, exilés, niés pour ne pas faire d’ombre à un père inaccessible. Si certains ont assumé, assument et même revendiquent l’héritage paternel, d’autres n’ont eu de cesse de se cacher ou de rompre de toutes leurs forces avec celui à qui ils doivent la vie. Une fois adultes, ces enfants ont-ils prolongé l’action paternelle ou s’en sont-ils vivement détournés ? C’est ce que nous raconte, avec passion, un collectif d’auteurs, composé d’historiens et de journalistes

 

  • Good morning M. Mandela de Zelda La Grange

Née en Afrique du Sud dans une famille d’Afrikaners, Zelda la Grange a soutenu l’apartheid. Quelques années après la fin de la ségrégation, elle est embauchée comme dactylo auprès du « premier président noir d’Afrique du Sud ». Elle a 23 ans et est bien décidée à se faire la plus discrète possible, elle, dont l’entourage considère Nelson Mandela comme un terroriste. Une rencontre fortuite avec le président va bouleverser sa vie. Très vite, il fait d’elle son assistante personnelle et Zelda apprend à respecter cet homme ; ses idées préconçues s’écroulent au fil des voyages et des rencontres dans lesquels elle est entraînée. Pendant une vingtaine d’années, elle va consacrer tout son temps au président. Dans ce livre, Zelda la Grange rassemble souvenirs et anecdotes, et raconte l’incroyable revirement de son histoire. Un message de tolérance.

  • L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes de Karine Lambert

Cinq femmes d’âges et d’univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre. L’arrivée d’une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l’atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l’entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d’aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s’y sent bien

  • La traque dans la peau d’Eric Van Lubstader et Robert Ludlum

Alors que Jason Bourne s’envole pour la Colombie où il a promis à Moira de mettre un terme aux pressions qui pèsent sur la sœur d’un ancien narcotrafiquant, les États-Unis lancent un programme d’exploitation de terres rares. Entre jeu de dupes et manipulations, Bourne se retrouve bientôt au cœur d’un complot aux ramifications internationales. Des hauts plateaux colombiens à Damas, en passant par Cadix et Munich, la traque de Bourne se fait haletante. Non seulement les pouvoirs de la Domna ne cessent de s’étendre et menacent l’équilibre du monde, mais le général Karpov, le nouveau chef des services de renseignements intérieurs de la Russie, est sur sa piste. N’a-t-il pas, lui aussi, pactisé avec le diable et accepté de tuer Bourne ?

  • La vengeance aux yeux noirs de Lisa Gardner

Contrainte de démissionner de son poste de shérif-adjoint de Baskerville dans l’Oregon, Lorraine Conner – Rainie – a ouvert à Portland un cabinet d’enquêtes privées. Quand Pierce Quincy, l’un des meilleurs profilers du FBI, vient la trouver, Rainie a du mal à imaginer qu’il a vraiment besoin de son aide. La fille aînée de Pierce, Amanda, vient de mourir. Un an plus tôt elle a provoqué un accident de la route qui l’a laissée inconsciente, le cerveau gravement endommagé. Quincy a des doutes sur les causes de l’accident et refuse que l’affaire soit classée. Son intuition ne tarde pas à se confirmer. A peine Rainie a-t-elle pris l’affaire en main que quelqu’un se fait passer pour Quincy, s’en prend à ses proches et tente de faire retomber sur lui tous les soupçons. Pour celui qui a juré la perte de Quincy, la vengeance n’est pas un plat qui se mange froid, mais glacé…

  • La vengeance du Roi Soleil de Jean Contrucci

Alors qu’elle était restée sage durant la Fronde, la bouillante Marseille prend feu dix ans plus tard, en 1659, contre le jeune roi Louis XIV. La noblesse, qui tient la cité, suscite une révolte populaire, mettant la ville à feu et à sang. Venu assister au départ de la galère que commande son frère, le jeune Guillaume de Montmirail se trouve pris dans le tourbillon des événements qui bouleversent la ville. Amoureux fou de Constance d’Orseul, une jeune Marseillaise enlevée sous son nez, pourchassé par une bande de malfrats qui a juré sa perte, le chevalier prendra le parti des insurgés.

  • La voie des Rois, volume 2 (Les archives de Roshar, tome 1) de Brandon Sanderson

  • Le samouraï de David Kirk

À treize ans, Bennosuke n’a qu’un rêve : devenir un grand guerrier à l’image de son père, l’un des samouraïs les plus redoutés et les plus respectés du Japon. Mais avant d’accéder à la gloire, il doit prouver qu’il est digne d’un tel héritage. La voie du sabre est faite de sang, de vengeance, d’héroïsme. Le jeune garçon l’apprendra, parfois à ses dépens, avant de remettre en question des siècles de tradition : pourquoi un samouraï devrait-il préférer la mort au déshonneur ? Quel est le prix à payer pour entrer dans l’Histoire sous le nom de Musashi Miyamoto ? Autour de la figure emblématique du légendaire samouraï Musashi Miyamoto, auteur du Traité des cinq roues, David Kirk brosse la fresque étincelante du Japon du XVIIe siècle, marqué par des codes moraux immémoriaux et des combats épiques, à la culture aussi cruelle que raffinée. Un roman fascinant dans la lignée de Shogun de James Clavell ou du Ran de Kurosawa.

  • Le temps égaré de Marie-Laure de Cazotte

Patron arrogant et cynique, Éric Meyer voit sa vie bouleversée le jour où, apprenant la tentative de suicide de sa maîtresse, il décide de consulter un psychiatre, le docteur Kaplan. Son secret espoir : s’entendre dire qu’il n’est pas responsable du geste désespéré de la jeune femme. Les deux hommes ont en commun une même histoire liée aux drames vécus par leurs parents. Mais si le premier a effacé cette mémoire au risque du déséquilibre, le second en a fait un instrument de sagesse et de connaissance de soi et des autres. Une descente au plus profond des traumatismes de l’enfance, et une exploration subtile, teintée d’humour, des vacillements de l’âme et des arcanes de la mémoire. Au centre de ce « temps égaré », l’hôpital psychiatrique – lieu de toutes les expériences et de toutes les renaissances.

 

 

 

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités