Retrouvez dans cet article les sorties de la semaine en :

  1. livre de poche
  2. J’ai Lu

…Bonne lecture…

#Livredepoche

  • Comme un karatéka belge qui fait du cinéma de Jean-Claude Lalumière

« Quel chemin j’ai parcouru. Même si je n’en étais pas au point de croire que Milo était un sculpteur grec, le retard que j’accusais était sévère. J’ai dû travailler de longues années pour en combler une partie, seulement. Il m’a fallu, en effet, accepter que demeurent des lacunes, des cavités béantes à mes yeux, que je m’efforce de cacher à grand renfort d’artifices. Et c’est sans doute cette distance infranchissable qui maintient dans mon regard un léger mépris pour l’art que je suis supposé promouvoir. »

  • Familly killer de Francis Huster

Été 2013. Un père de famille tue sa femme et ses enfants de sang-froid avant de disparaître dans la nature. Après des semaines de recherches infructueuses, la police contacte François Holzer, ex-flic au passé tourmenté et aux méthodes peu orthodoxes

  • J’étais là de Gayle Forman

Cody a dix-huit ans. Elle n’a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu’elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal. Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée. Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d’aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s’embarque pour Seattle, avec la ferme intention d’en savoir plus sur le geste de son amie

  • Le bruit des autres d’Amy Grace Loyd

Depuis la mort de son mari, Celia tient le monde à distance. Propriétaire d’un immeuble à Brooklyn, elle a choisi ses locataires pour leur discrétion. Puis arrive Hope, une belle femme un peu perdue, fuyant un mari infidèle. Lorsque celle-ci entame une liaison dangereuse et qu’un de ses locataires disparaît soudainement, Celia voit ses murs vaciller. L’équilibre précaire qu’elle était parvenue à construire vole en éclats et l’oblige à sortir d’elle-même.

  • Le roi disait que j’étais diable de Clara Dupont-Monod

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d’Aquitaine a sa légende. On l’a décrite libre, sorcière, conquérante : « le roi disait que j’étais diable », selon la formule de l’évêque de Tournai. Clara Dupont-Monod reprend cette figure mythique et invente ses premières années en tant que reine de France au côté de Louis VII. Des noces royales à la deuxième Croisade, du chant des troubadours au fracas des armes émergent un Moyen Âge lumineux, qui prépare sa mue, et la reconstitution d’un amour impossible

  • Les soupirs du vent de Marie-Bernadette Dupuy

Décembre 1939, Québec. Bouleversée par la perte de son dernier-né, Marie-Hermine s’est retirée auprès de son mari Toshan, dans la cabane qu’il a construite, isolée en pleine nature. Quand Toshan s’engage dans l’armée canadienne pour libérer l’Europe du joug nazi, Marie-Hermine retourne avec ses enfants auprès de ses parents à Val-Jalbert, le village de son enfance situé sur les bords du lac Saint-Jean.

  • Les tweets sont des chats de Bernard Pivot

« J’aime les tweets parce qu’ils partent en silence, circulent en silence et arrivent en silence. Les tweets sont des chats. » Grâce aux tweets, ces messages qui ne peuvent dépasser 140 signes, Bernard Pivot a redécouvert le plaisir de faire court. Avec humour, fantaisie et pertinence, il livre ici une sorte de journal très personnel constitué d’observations, de réflexions, d’aphorismes et de citations, que découvrent chaque matin ses 290 000 abonnés du réseau Twitter.

  • Quiconque exerce ce métier stupide mérite ce qui lui arrive de Christophe Donner

Qui se souvient de cette folle ambition : le cinéma va changer le monde ? Démiurges au centre de l’intrigue, un trio de meilleurs amis qui vont devenir beaux-frères ennemis : Jean-Pierre Rassam, Claude Berri, Maurice Pialat. La sœur du premier épouse le deuxième, dont la sœur vit avec le troisième. Ils ne vieilliront pas ensemble. Autour d’eux tourne la ronde des seventies : Brigitte Bardot, Jean Yanne, Macha Méril, Jean-Louis Trintignant, Éric Rohmer… Cinéastes grandioses, producteurs têtes brûlées, alcool, poker, sexe et drogue : des vies qui sont des films, des films qui mettent la vie en danger. Car on se tue beaucoup en ce temps-là, quand on joue encore vraiment sa peau avec l’art… Orson Welles peut lâcher sa malédiction ironique : « Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive. »

  • Un bon fils de Pascal Burkner

C’est l’histoire d’un enfant à la santé fragile. Né après guerre dans une famille d’origine et de culture allemandes, il est envoyé dans un village d’Autriche pour soigner ses poumons. Sous la neige, il prie chaque soir le Seigneur de provoquer la mort de son père. Ce dernier, antisémite et raciste, est un mari pervers qui bat sa femme. Son fils unique fera tout pour devenir son contre-modèle. Il sera l’élève de Jankélévitch et de Barthes, le jumeau spirituel d’Alain Finkielkraut, puis un écrivain reconnu. Jusqu’au dernier jour, il accompagnera pourtant cet étranger qui lui a donné la vie. Car au-delà du mépris et de la rage, ce récit est l’aveu d’un amour impossible à renier d’un fils pour son père auquel il doit paradoxalement toute son œuvre.

  • Une héroïne américaine de Bénédicte Jourgeaud

Detroit. États-Unis, 1950. Brownie Wise, une femme au foyer américaine, fait prospérer les produits de la gamme Tupperware d’un certain Earl Tupper et change le quotidien des femmes. Un demi-siècle plus tard, Amelia Earhart, une jeune étudiante française exilée outre-Atlantique, bouscule le microcosme universitaire par sa liberté d’esprit.
Brownie et Amelia, deux femmes extraordinaires, à deux époques différentes, que le destin va réunir. Sauront-elles, ensemble et chacune à sa façon, bouleverser le monde sans sacrifier leur vie de femmes ?

 

#J’aiLu

  •  Sept péchés capitaux de David Walsh

Dès 1999, année de la première victoire de Lance Armstrong, le journaliste entreprend des recherches auprès de son entourage proche. En 2012, l’agence américaine antidopage condamne le sportif et le destitue de ses sept titres. L’auteur relate son enquête autour des performances du célèbre cycliste, qu’il a jugées douteuses dès le départ.

  • Livre 1 d’Orson Scott Card

Rigg peut voir le passé des gens et les suivre grâce aux traces invisibles qu’ils laissent derrière eux. A la mort de son père, il découvre que celui-ci lui a dissimulé beaucoup de choses sur son identité et son futur et il réalise qu’il a également le pouvoir de changer le passé. Il part en quête de ses origines, mais est piégé entre deux factions qui veulent soit le faire roi, soit le tuer

  • Nick et le Glimmung de Philip Kindred Dick

Dans le premier récit, Joe Farnwright, un homme brisé par la société, est engagé par un être monstrueux ou divin venu des profondeurs de l’espace pour restaurer une cathédrale au fond de l’océan. Dans le second, Nick débarque sur une planète sauvage. Il est alors plongé dans un conflit séculaire entre greumzs, glôtrons, pélicouics et krakos cornus et doit affronter l’invisible Glimmung

  • Le canari du nazi

Rassemble des contributions, issues de conférences de l’Université populaire de Caen, dans les domaines de la littérature, du cinéma, de la mythologie, de la religion, de la philosophie, de l’histoire, de la politique, etc. sur la figure du monstre et le concept de monstruosité

  • Livre 2 d’Orson Scott Card

Rigg et ses amis découvrent dans le Livre du Futur, qu’ils font partie d’une population-test envoyée depuis la Terre pour vérifier que la planète était viable. A présent, la Terre n’a plus besoin d’eux et s’apprête à les faire disparaître au profit des colons terriens. Mais ils ont bien l’intention de se défendre

  • Sœur Ynolde de Pierre Bordage

Sur la planète Phaïstos, Ynolde a récupéré l’âmna de frère Ewen, son père. Elle reçoit l’ordre de partir en quête du troisième frère sur l’une des planètes jumelles, Zidée et Faouk, dans le système de Tau du Kolpter. Parallèlement, sur la planète Jnandir, Silf achève sa formation d’assassin professionnel lorsque les prêtres de Sât se présentent au Thanaüm pour faire une proposition aux Thanaütes

 

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités