n-eteins-pas-la-lumiere

Ce qu’il raconte…

Le soir de Noël, Christine Steinmeyer, animatrice radio à Toulouse, trouve dans sa boîte aux lettres le courrier d’une femme qui annonce son suicide. Elle est convaincue que le message ne lui est pas destiné. Erreur ? Canular ? Quand le lendemain, en direct, un auditeur l’accuse de n’avoir pas réagi, il n’est plus question de malentendu. Et bientôt, les insultes, les menaces, puis les incidents se multiplient, comme si quelqu’un cherchait à prendre le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s’effondre. Avant que l’horreur fasse irruption.
Dans les ténèbres qui s’emparent de sa vie, la seule lueur d’espoir pourrait bien venir d’un certain Martin Servaz.

Mon avis sur tout… ou presque tout…

Absolument génial, c’est un roman absolument génial. Le genre de bouquin qui nous captive, le genre de bouquin où l’on se dit mais comment font les auteurs pour inventer de telles histoires. On ne s’attend pas à la fin, revirement de situation. Bref, génial de chez génial. Pendant les 3/4 du livre, l’histoire de Servaz et l’histoire de Christine Steinmeyer se croise. Mais on ne sait pas quel est le lien et s’il va y en avoir un. Je vous laisse découvrir ce roman. J’avais déjà beaucoup apprécié « le cercle » mais là je suis fan !

 

Bonne semaine à toutes et à tous

 

Bonne semaine à toutes et à tous

Tous les livres sur NousLisons.fr

Publicités